L'ouvrière

l'ouvrière

 

Ce sont les plus nombreuses dans la ruche, leur nombre peut varier de 30000 en hiver pour atteindre parfois jusqu' à 100000 individus en pleine saison !

Il faut 21 jours à une ouvrière pour émerger de sa cellule depuis la ponte de l'oeuf par la reine.

Chaque ouvrière a un travail bien approprié selon l'âge qu'elle a :

dès sa naissance, l’abeille va s’occuper du nettoyage de la ruche, des cellules qui servent de couvain et  rejeter vers l’extérieur de débris divers ( en particulier morceaux de cire) et les abeilles mortes.

Ensuite, elle va nourrir les larves en faisant la bouillie larvaire, puis une glande va se développer dans la tête de l’abeille. Cette glande hypopharyngienne va produire de la gelée royale dont la reine sera nourrie exclusivement tout au long de sa vie.

Après cela, ce sont les glandes cirières, qui produiront de très fines écailles de cire qui sortiront entre les anneaux de l’abdomen.

Enfin, vers la troisième semaine, l’abeille va sortir de la ruche, et la première chose qu’elle fera, c’est un vol de repérage.

En voletant autour de la ruche, la tête tournée vers l’entrée, elle va repérer l’emplacement de sa maison, pour ne pas se tromper quand elle reviendra d’un vol de 2 ou 3 kilomètres. C’est aux heures les plus chaudes de la journée que ces vols de repérage ont lieu. C’est un spectacle dont l’apiculteur ne se lasse pas.

A partir de ce moment, les abeilles deviennent butineuses, et vont chercher divers produits qui serviront à fabriquer ce dont elles ont besoin.


En haute saison, la vie de l’abeille est courte ( 5 à 7 semaines) .  

2 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×